Syslinux

De ArchwikiFR


Syslinux est une collection de chargeurs d'amorce capables de démarrer depuis disques durs, CD, et à travers le réseau via PXE. Il supporte les systèmes de fichiers fat, ext2, ext3, ext4 et btrfs.

Installation

Selon le mode de démarrage de votre ordinateur, vous devrez suivre les indications d'installation correspondantes.

Systèmes BIOS

Important: Vérifiez bien que /boot est montée pour la suite si vous utilisez une partition séparée !

Installer syslinux:

pacman -S syslinux

Installation automatique

Le script syslinux-install_update installera Syslinux, copiera (ou mettra en liens symboliques si /boot et / sont sur la même partition) les modules COM32 nécessaires dans /boot/syslinux/, modifiera le drapeau de démarrage (boot flag) et installera le MBR. Il peut gérer des disques MBR et GPT avec Softraid.

Lancer le script avec -i (installation) -a (modification du boot flag) -m (installation sur le MBR):

syslinux-install_update -iam
Note: Si votre partitionnement est de type GPT, vous devrez installer le paquet gptfdisk (dépendance optionnelle de syslinux) pour que le script d'installation fonctionne (pour l'installation du drapeau boot).

Syslinux peut maintenant être configuré en éditant /boot/syslinux/syslinux.cfg pour personnaliser le démarrage.

Systèmes UEFI

Note:
  • UEFI est supporté depuis Syslinux 6.xx.
  • $esp désigne le point de montage de la partition système EFI (EFI System Partition ou ESP) dans les commandes ci-après.
  • efi64 désigne les systèmes UEFI x86_64, pour IA32 (32-bit) EFI remplacez efi64 par efi32 dans les commandes ci-après.
  • Pour syslinux, les fichiers kernel et initramfs ont besoin d'être placés dans ESP, attendu que syslinux n'a pas (pour le moment) la capacité d'accèder à des fichiers en dehors de sa propre partition (i.e. en dehors d'ESP dans ce cas). Pour cette raison, il est recommandé de monter ESP dans /boot.
  • Le script d'installation automatique /usr/bin/syslinux-install_update ne supporte pas l'installation UEFI.
  • La syntaxe du fichier de configuration syslinux.cfg pour UEFI est identique à celle pour le BIOS.

Limitations de Syslinux UEFI

Installation

pacman -S syslinux dosfstools efibootmgr
Note: Vous pouvez vous reporter aux instructions données pour GRUB concernant création et montage de la partition ESP).
  • Copier les fichiers syslinux vers ESP:
mkdir -p $esp/EFI/syslinux
cp -r /usr/lib/syslinux/efi64/* $esp/EFI/syslinux
  • Installer l'entrée de démarrage pour Syslinux en utilisant efibootmgr:
mount -t efivarfs efivarfs /sys/firmware/efi/efivars
efibootmgr -c -d /dev/sdX -p Y -l /EFI/syslinux/syslinux.efi -L "Syslinux"

Configuration

Important:
  • Système BIOS: le fichier de configuration est /boot/syslinux/syslinux.cfg. En outre, les fichiers nécessaires au démarrage et au fonctionnement de syslinux (modules c32 et autres) devraient être placés dans /boot/syslinux/.
  • Systèmes UEFI: le fichier de configuration pour UEFI est $esp/EFI/syslinux/syslinux.cfg. Les autres fichiers nécessaires au démarrage et au fonctionnement de syslinux (modules c32 et autres) sont à copier dans $esp/EFI/syslinux/.
Note: Les exemples de commandes du reste de la page considérent une installation sur un système BIOS.
Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">DEFAULT arch PROMPT 0 # Set to 1 if you always want to display the boot: prompt TIMEOUT 50

  1. You can create syslinux keymaps with the keytab-lilo tool
  2. KBDMAP de.ktl
  1. Menu Configuration
  2. Either menu.c32 or vesamenu32.c32 must be copied to /boot/syslinux

UI menu.c32

  1. UI vesamenu.c32
  1. Refer to http://syslinux.zytor.com/wiki/index.php/Doc/menu

MENU TITLE Arch Linux

  1. MENU BACKGROUND splash.png

MENU COLOR border 30;44 #40ffffff #a0000000 std MENU COLOR title 1;36;44 #9033ccff #a0000000 std MENU COLOR sel 7;37;40 #e0ffffff #20ffffff all MENU COLOR unsel 37;44 #50ffffff #a0000000 std MENU COLOR help 37;40 #c0ffffff #a0000000 std MENU COLOR timeout_msg 37;40 #80ffffff #00000000 std MENU COLOR timeout 1;37;40 #c0ffffff #00000000 std MENU COLOR msg07 37;40 #90ffffff #a0000000 std MENU COLOR tabmsg 31;40 #30ffffff #00000000 std

  1. boot sections follow
  2. TIP: If you want a 1024x768 framebuffer, add "vga=773" to your kernel line.
  3. -*

LABEL arch MENU LABEL Arch Linux LINUX ../vmlinuz-linux APPEND root=/dev/sda3 rw INITRD ../initramfs-linux.img

LABEL archfallback MENU LABEL Arch Linux Fallback LINUX ../vmlinuz-linux APPEND root=/dev/sda3 rw INITRD ../initramfs-linux-fallback.img

  1. LABEL windows
  2. MENU LABEL Windows
  3. COM32 chain.c32
  4. APPEND hd0 1

LABEL hdt

       MENU LABEL HDT (Hardware Detection Tool)
       COM32 hdt.c32

LABEL reboot

       MENU LABEL Reboot
       COM32 reboot.c32

LABEL off

       MENU LABEL Power Off
       COMBOOT poweroff.com</pre<noinclude></noinclude>>
  • DEFAULT désigne le LABEL de l'entrée à démarrer par défaut.
  • TIMEOUT correspond au délai avant le démarrage de DEFAULT (en dixième de seconde).
  • LABEL correspond à une entrée de menu.
Important: Il vous suffira donc de vérifier dans les entrées d'Arch si root désigne bien la partition abritant la racine d'Arch (/).
Astuce: Il est préférable de désigner la partition abritant la racine d'Arch, /dev/sda3 dans l'exemple, par son UUID au moyen de blkid, ce qui peut donner au final:
LABEL arch
	MENU LABEL Arch Linux
	LINUX ../vmlinuz-linux
	APPEND root=UUID=8887210b-72d3-4899-99f7-3f39ea0a0eeb rw vga=0x0345 quiet
	INITRD ../initramfs-linux.img

Si vous utilisez des noyaux additionnels, il vous suffira de rajouter les entrées adéquates. Par exemple, pour le noyau stable linux-lts:

LABEL archlts
       MENU LABEL Arch Linux LTS
       LINUX ../vmlinuz-linux-lts
       APPEND root=UUID=8887210b-72d3-4899-99f7-3f39ea0a0eeb rw vga=0x0345 quiet
       INITRD ../initramfs-linux-lts.img
LABEL archltsfallback
       MENU LABEL Arch Linux LTS Fallback
       LINUX ../vmlinuz-linux-lts
       APPEND root=UUID=8887210b-72d3-4899-99f7-3f39ea0a0eeb rw
       INITRD ../initramfs-linux-lts-fallback.img

Prompt de base

On peut démarrer seulement sur le prompt en désactivant les modules de menu dans syslinux.cfg (UI menu.c32 et UI vesamenu.c32).

Le prompt attendra alors que vous saisissiez le nom du système à démarrer (LABEL) ou que vous entriez vous-même les directives. Passé le TIMEOUT, le démarrage se fera sur le LABEL correspondant à DEFAULT.

Astuce: Au prompt, TAB vous indiquera les LABELs disponibles.
Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">PROMPT 1 TIMEOUT 50 DEFAULT arch

LABEL arch

       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=/dev/sda2 rw
       INITRD ../initramfs-linux.img

LABEL archfallback

       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=/dev/sda2 rw
       INITRD ../initramfs-linux-fallback.img</pre<noinclude></noinclude>>

Le démarrage peut être immédiat sans montrer de prompt en passant PROMPT à 0.

Menus

Menu textuel

Il est possible d'avoir le menu des différentes entrées au démarrage. Pour se faire, vérifiez que le module COM32 menu est présent dans le répertoire de syslinux ou copiez-le au besoin:

cp /usr/lib/syslinux/menu.c32 /boot/syslinux/
Astuce: Si /boot et / sont sur la même partition, un lien symbolique suffit:
ln -s /usr/lib/syslinux/menu.c32 /boot/syslinux/

Puis adaptez votre fichier de configuration:

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">UI menu.c32 PROMPT 0

MENU TITLE Boot Menu TIMEOUT 50 DEFAULT arch

LABEL arch

       MENU LABEL Arch Linux
       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=/dev/sda2 rw
       INITRD ../initramfs-linux.img

LABEL archfallback

       MENU LABEL Arch Linux Fallback
       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=/dev/sda2 rw
       INITRD ../initramfs-linux-fallback.img</pre<noinclude></noinclude>>

Différentes combinaisons de couleurs sont disponibles mais la personnalisation reste limitée en comparaison du menu graphique (reportez-vous au wiki de syslinux).

Menu graphique

Il est également possible d'avoir un menu graphique avec image de fond, couleurs au format RGB, transparence...

Pour l'utiliser, vérifier la présence du module COM32 vesamenu dans le répertoire de syslinux. Copiez-le au besoin:

cp /usr/lib/syslinux/vesamenu.c32 /boot/syslinux/
Astuce: Si /boot et / sont sur la même partition, un lien symbolique suffit:
ln -s /usr/lib/syslinux/vesamenu.c32 /boot/syslinux/

Un exemple de configuration basé sur le CD d'installation d'Arch (splash.png, à placer dans /boot/syslinux/, peut-être récupéré ici ):

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">UI vesamenu.c32 DEFAULT arch PROMPT 0 MENU TITLE Boot Menu MENU BACKGROUND splash.png TIMEOUT 50

MENU WIDTH 78 MENU MARGIN 4 MENU ROWS 5 MENU VSHIFT 10 MENU TIMEOUTROW 13 MENU TABMSGROW 11 MENU CMDLINEROW 11 MENU HELPMSGROW 16 MENU HELPMSGENDROW 29

  1. Refer to http://www.syslinux.org/wiki/index.php/Comboot/menu.c32

MENU COLOR border 30;44 #40ffffff #a0000000 std MENU COLOR title 1;36;44 #9033ccff #a0000000 std MENU COLOR sel 7;37;40 #e0ffffff #20ffffff all MENU COLOR unsel 37;44 #50ffffff #a0000000 std MENU COLOR help 37;40 #c0ffffff #a0000000 std MENU COLOR timeout_msg 37;40 #80ffffff #00000000 std MENU COLOR timeout 1;37;40 #c0ffffff #00000000 std MENU COLOR msg07 37;40 #90ffffff #a0000000 std MENU COLOR tabmsg 31;40 #30ffffff #00000000 std


LABEL arch

       MENU LABEL Arch Linux
       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=/dev/sda2 rw
       INITRD ../initramfs-linux.img


LABEL archfallback

       MENU LABEL Arch Linux Fallback
       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=/dev/sda2 rw
       INITRD ../initramfs-linux-fallback.img</pre<noinclude></noinclude>>

Consultez la documentation officielle pour les options de personnalisation.

Résolution

En outre, plutôt que de passer par le 640x480 par défaut, vous pouvez passer à une résolution plus adaptée à votre configuration au moyen de l'instruction MENU RESOLUTION width height.

Pour déterminer les résolutions disponibles, vous pouvez par exemple utiliser hwinfo:

# hwinfo --framebuffer

<pre<noinclude></noinclude> style="white-space: pre-wrap; overflow-x: auto; border-top: none; margin-top: 0">02: None 00.0: 11001 VESA Framebuffer

 [Created at bios.459]                                                                                        
 Unique ID: rdCR.GGyCBArXznD                                                                                  
 Hardware Class: framebuffer                                                                                  
 Model: "NVIDIA GF104B Board - 10400050"                                                                      
 Vendor: "NVIDIA Corporation"                                                                                 
 Device: "GF104B Board - 10400050"                                                                            
 SubVendor: "NVIDIA"                                                                                          
 SubDevice:                                                                                                   
 Revision: "Chip Rev"                                                                                         
 Memory Size: 14 MB                                                                                           
 Memory Range: 0xd5000000-0xd5dfffff (rw)                                                                     
 Mode 0x0300: 640x400 (+640), 8 bits                                                                          
 Mode 0x0301: 640x480 (+640), 8 bits                                                                          
 Mode 0x0303: 800x600 (+800), 8 bits                                                                          
 Mode 0x0305: 1024x768 (+1024), 8 bits                                                                        
 Mode 0x0307: 1280x1024 (+1280), 8 bits                                                                       
 Mode 0x030e: 320x200 (+640), 16 bits                                                                         
 Mode 0x030f: 320x200 (+1280), 24 bits                                                                        
 Mode 0x0311: 640x480 (+1280), 16 bits                                                                        
 Mode 0x0312: 640x480 (+2560), 24 bits
 Mode 0x0314: 800x600 (+1600), 16 bits
 Mode 0x0315: 800x600 (+3200), 24 bits
 Mode 0x0317: 1024x768 (+2048), 16 bits
 Mode 0x0318: 1024x768 (+4096), 24 bits
 Mode 0x031a: 1280x1024 (+2560), 16 bits
 Mode 0x031b: 1280x1024 (+5120), 24 bits
 Mode 0x0330: 320x200 (+320), 8 bits
 Mode 0x0331: 320x400 (+320), 8 bits
 Mode 0x0332: 320x400 (+640), 16 bits
 Mode 0x0333: 320x400 (+1280), 24 bits
 Mode 0x0334: 320x240 (+320), 8 bits
 Mode 0x0335: 320x240 (+640), 16 bits
 Mode 0x0336: 320x240 (+1280), 24 bits
 Mode 0x033d: 640x400 (+1280), 16 bits
 Mode 0x033e: 640x400 (+2560), 24 bits
 Mode 0x0345: 1600x1200 (+1600), 8 bits
 Mode 0x0346: 1600x1200 (+3200), 16 bits
 Mode 0x034a: 1600x1200 (+6400), 24 bits
 Config Status: cfg=new, avail=yes, need=no, active=unknown</pre<noinclude></noinclude>>

Dans cet exemple, il est donc possible de placer dans le syslinux.cfg:

MENU RESOLUTION 1600 1200

Et ainsi d'utiliser une image d'arrière-plan à cette dimension (l'image est facultative).

Attention: Si vous fournissez une image, elle devra toujours correspondre à la résolution indiquée dans le syslinux.cfg mais pourra être déformée en hauteur ou largeur du fait de votre écran. Pensez-y en cas de proportions à respecter. Pour info, j'ai rencontré les deux cas: écrasement en hauteur sur mon pc de bureau avec une résolution d'image de 1600x1200 tandis que mon écran affiche du 16/9è et une image étalée en largeur sur portable: du 800x600 pour un écran 1024x600. Il m'a donc suffit de réaliser les opérations inverses (par gimp car j'avais la flemme d'utiliser directement convert du paquet imagemagick).
Astuce: L'utilisation de KMS (pilotes intel, ati, nouveau) peut produire un artefact visuel (une zone blanche dans le coin supérieur gauche) sur la zone de texte au démarrage d'Arch (l'affichage tentant de conserver le menu de syslinux). Pour faire disparaître ce problème, il suffit de passer vga=current au kernel:
APPEND root=/dev/sda3 rw vga=current quiet

Arguments additionnels

Options temporaires

Vous pouvez configurer les différentes options de démarrage en modifiant la ligne du menu pendant l'exécution de syslinux. Pour cela, il suffit de se placer sur la ligne que vous vous voulez modifier et appuyer sur TAB :

.linux ../vmlinuz-linux root=/dev/sda3 rw initrd=../initramfs-linux.img

Pour démarrer sans le mode graphique par exemple :

.linux ../vmlinuz-linux root=/dev/sda3 rw initrd=../initramfs-linux.img systemd.unit=multi-user.target
Options permanentes

Pour rendre le passage d'arguments additionnels à l'image Linux permanent lors du démarrage, il suffit d'éditer la ligne APPEND des entrées appropriées dans votre /boot/syslinux/syslinux.cfg et d'y rajouter les options voulues.

Exemple pour l'hibernation, la partition de swap étant /dev/sda5 :

LABEL arch
        MENU LABEL Arch Linux
        LINUX ../vmlinuz-linux
        APPEND root=/dev/sda2 resume=/dev/sda5 rw
        INITRD ../initramfs-linux.img

Ou, en passant par les UUIDs (préférable):

        APPEND root=UUID=xxxxx-xxxx-xxxxxx-xxxxxx resume=/dev/disk/by-uuid/xxxxx-xxxx-xxxxxx-xxxxxx rw

Chaînage

Chaîner Windows (Dual Boot)

Pour démarrer d'autres systèmes d'exploitation (comme Windows) ou des chargeurs d'amorce, il suffit de les chaîner depuis Syslinux. Vérifiez que le module chain.c32 se trouve bien dans le répertoire syslinux /boot/syslinux/, copiez-le au besoin depuis /usr/lib/syslinux/chain.c32. Puis rajoutez ou décommentez dans le fichier de configuration:

LABEL windows
       MENU LABEL Windows
       COM32 chain.c32
       APPEND hd0 2

hd0 2 est la seconde partition du premier disque. Les disques sont numérotés à partir de 0, tandis que que les partitions sont comptées depuis 1.

Chaîner GNU Linux

Syslinux ne peut que charger des fichiers qui résident sur la même partition que le fichier de configuration syslinux.cfg ou des chargeurs d'amorces, tels que celui de Windows. Par conséquent, si vous avez une autre version de Linux sur une partition boot séparée (c'est-à-dire que vous n'avez pas un /boot qui serait partagé avec Arch), démarrer les autres systèmes peut se faire au moyen de extlinux. extlinux peut être installé sur le secteur d'amorçage d'une partition et être appelé comme un chargeur de démarrage distinct du MBR dévolu à syslinux.

Note: Extlinux fait partie du projet syslinux et est inclu dans le paquetage syslinux.

Pour la suite et comme exemple, on va supposer que le Linux que l'on souhaite démarrer a un /boot séparé sur sda2 (sa racine sur sda3) et que syslinux est installé et configuré côté Arch pour démarrer correctement.

Côté de l'autre système: installer extlinux

Depuis Arch, on va monter la partition boot du Linux à chaîner:

mount /dev/sda2 /mnt

S'il n'existe pas de répertoire extlinux (ou syslinux), le créer:

mkdir -p /mnt/extlinux

Pour installer extlinux sur le secteur d'amorçage de la partition:

extlinux -i /mnt/extlinux

Pensez à copier les modules nécessaires pour le chaînage et le menu:

cp /usr/lib/syslinux/{chain,menu}.c32 /mnt/extlinux

Finalement, il reste à créer et remplir correctement un extlinux.conf (ou syslinux.cfg) pour ce démarrage:

Fichier: /mnt/extlinux/extlinux.conf

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">timeout 10

ui menu.c32

label Autre Linux

   linux ../vmlinuz
   append root=/dev/sda3 rw quiet
   initrd ../initramfs.img</pre<noinclude></noinclude>>
Note: Les noms des images sont bien sûr fonction de votre distribution.
Note: On peut indifféremment employer le nom de répertoire syslinux plutôt que extlinux et syslinux.cfg plutôt que extlinux.conf.
Astuce: On peut réaliser un chaînage «arrière» de façon à revenir sur le menu principal, celui d'Arch, en rajoutant une entrée :
label Retour
   com32 chain.c32
   append hd0 0
Côté Arch: rajouter l'entrée au menu principal

Pour pouvoir démarrer sur l'autre système, il ne reste plus qu'à rajouter dans le syslinux.cfg d'Arch:

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">label Autre Linux

    com32 chain.c32
    append hd0 2</pre<noinclude></noinclude>>

Changer la disposition du clavier

Il est possible de changer la disposition du clavier dans syslinux (par défaut: qwerty US). Cela peut être plus confortable, surtout si vous éditez souvent les paramètres de boot.

Par exemple pour passer en azerty:

keytab-lilo -p 60=46 -p 92=60 -p 124=62 /usr/share/kbd/keymaps/i386/qwerty/us.map.gz /usr/share/kbd/keymaps/i386/azerty/fr-pc.map.gz > /boot/syslinux/fr-pc.ktl
Note: Pour information, l'option -p permet de corriger la table des touches obtenues:
  • -p 60=46 permet d'obtenir correctement le point avec Shift+;;
  • -p 92=60 pour l'opérateur de comparaison «inférieur à» avec <;
  • -p 124=62 pour la comparaison «supérieur à» avec Shift+<.


Et pour passer en bépo :

keytab-lilo -p 2=91 -p 3=93 -p 121=94 -p 119=124 -p 116=92 -p 87=126 -p 95=95 /usr/share/kbd/keymaps/i386/qwerty/us.map.gz /usr/share/kbd/keymaps/i386/azerty/fr-bepo.kmap > /boot/syslinux/fr-pc.ktl
Note: Ce qui nous donne les combinaisons suivantes :

« -> [

» -> ]

° -> _

é ->
Note: Il n'est pas possible d'obtenir correctement le rendu des caractères ASCII étendu (accents et autres).
Attention: (en attente de correction) N'utilisez pas fr-latin9.map.gz car certaines touches (comme Entrée) ne fonctionneront pas dans le menu syslinux.

Vous devez maintenant éditer le fichier /boot/syslinux/syslinux.cfg et sélectionner le fichier correspondant:

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none"># You can create syslinux keymaps with the keytab-lilo tool KBDMAP fr-pc.ktl</pre<noinclude></noinclude>>

Vous pouvez maintenant redémarrer et tester!

Plusieurs dispositions de clavier dans le menu

Il est possible de charger à la volée différentes dispositions de clavier lors de l'édition du menu au démarrage.

Pour cela, rajoutez les fichiers .ktl qui vous intéressent dans /boot/syslinux/ ainsi que le module kbdmap.c32:

cp /usr/lib/syslinux/kbdmap.c32 /boot/syslinux/

Et rajoutez les entrées qui vous intéressent au /boot/syslinux/syslinux.conf:

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">label fr

 menu label French azerty keyboard (fr-pc)
 kernel kbdmap.c32
 append fr-pc.ktl

label us

 menu label US qwerty keyboard (us)
 kernel kbdmap.c32
 append us.ktl</pre<noinclude></noinclude>>

Sélectionnez l'une ou l'autre des entrées rechargera le menu avec la nouvelle disposition clavier.

Sécurité

Il est possible de protéger syslinux par mot de passe, empêchant ainsi de lancer certaines entrées ou d'en modifier les options (particulièrement conseillé si vous partagez votre ordinateur, en voyage, etc., en complément de la sécurité que peut vous apporter certaines options du BIOS).

Pour chiffrer vos mots de passe, vous pouvez utiliser sha1pass ou md5pass. Il vous faudra installer perl-digest-sha1 pour SHA1 et perl-passwd-md5 pour MD5.

# sha1pass unMinableMotDePasse

<pre<noinclude></noinclude> style="white-space: pre-wrap; overflow-x: auto; border-top: none; margin-top: 0">$4$SsPfW+f9$kgRHCz5PuRI38XQLj4DXxzPnHFM$</pre<noinclude></noinclude>>

Important: Par défaut, Syslinux ne connaît que la disposition QWERTY (us). Attention donc à bien utiliser la bonne disposition clavier sous syslinux ou à repasser temporairement votre console en disposition us (loadkeys us) pour saisir votre mot de passe !
Important: En aucun cas, votre syslinux.cfg ne devrait abriter vos mots de passe en clair (ce fichier étant par défaut lisible par tous). Pour cette même raison, bien qu'il soit possible d'utiliser directement un mot de passe en clair, ne le faites pas: chiffrez.

Mot de passe principal

Le mot de passe principal sera demandé pour accèder au prompt boot: via ESC et aux modifications d'options, via TAB.

# sha1pass unMinableMotDePasse

<pre<noinclude></noinclude> style="white-space: pre-wrap; overflow-x: auto; border-top: none; margin-top: 0">$4$yUuRv4ZL$SPfdgOaiDWW9RcgwsHr3saQVKLk$</pre<noinclude></noinclude>>

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">MENU MASTER PASSWD $4$yUuRv4ZL$SPfdgOaiDWW9RcgwsHr3saQVKLk$</pre<noinclude></noinclude>>

Important: Si votre BIOS est protégé également par mot de passe avec désactivation des périphériques de démarrage (lecteur cd, USB...) ne perdez pas votre mot de passe principal de Syslinux sans quoi la récupération d'un système peut devenir... particulièrement délicate.

Protection d'une entrée spécifique

Il suffit de rajouter l'instruction MENU PASSWD passwd après un LABEL donné ou un MENU BEGIN pour protéger un sous-menu complet. Par exemple:

# sha1pass unAutreMotDePasseMinable

<pre<noinclude></noinclude> style="white-space: pre-wrap; overflow-x: auto; border-top: none; margin-top: 0">$4$TPhj+74U$eFdv+BZprSzx9ZSeaY/Q96gOAJ8$</pre<noinclude></noinclude>>

Fichier: /boot/syslinux/syslinux.cfg

<pre<noinclude></noinclude> style="padding: 0.25em; margin: 0 0 0.50em 0; background-color: #F7F7F7; border: thin dashed #7F7F7F; border-top: none">LABEL arch

       MENU PASSWD $4$TPhj+74U$eFdv+BZprSzx9ZSeaY/Q96gOAJ8$
       MENU LABEL Arch Linux
       LINUX ../vmlinuz-linux
       APPEND root=UUID=8887210b-72d3-4899-99f7-3f39ea0a0eeb rw
       INITRD ../initramfs-linux.img</pre<noinclude></noinclude>>

Le mot de passe vous sera demandé pour lancer l'entrée protégée.

Pour que ça serve à quelque chose, il vous faudra également désactiver ou protéger les accès au prompt et aux modifications d'options:

  • soit en rajoutant à votre syslinux.cfg:
NOESCAPE 1
PROMPT 0
ALLOWOPTIONS 0
  • soit en utilisant un mot de passe principal (voir précédemment). Dans ce cas, le mot de passe principal fonctionne également.

Dépannage

Windows démarre toujours, ignorant Syslinux

Vérifiez bien que la partition abritant /boot/syslinux dispose du flag boot en lien et place de la partition windows.

Si vous avez installé une version de Windows après linux, votre ordinateur ne démarrera plus que sous celui-ci. Pour récupérer syslinux au démarrage, chrootez depuis un live CD linux (celui d'Archlinux par exemple) et relancez syslinux-install_update -i -a -m.