Burg

De ArchwikiFR

BURG, Brand-new Universal loadeR from GRUB, est un chargeur d'amorçage dérivé de GRUB. Il emploie un nouveau format d'objet qui lui permet d'être construit sur un éventail d'OS, y compris Linux, Windows, OS X, Solaris, FreeBSD, etc. Il a également un système de menu largement configurable qui fonctionne en mode texte ou graphique.

Attention : BURG ne semble pas être activement maintenu puisque le déport bzr https://code.launchpad.net/~bean123ch/burg/trunk n'a pas été mis à jour depuis Octobre 2010. Il est conseillé d'utiliser plutôt GRUB(2) ou Syslinux

Installation

Note : Le répertoire binaire de Crunick n'est plus à jour, les utilisateurs doivent passer par AUR.

Tous les paquets BURG actuellement dans AUR peuvent être construits par la méthode standard.

Seulement deux paquets sont requis :

Astuce : Lors de la mise à jour, lire le journal des modifications fourni dans l'archive tar. Les améliorations et les options de configurations sont peut-être citées ci-dessous.

Options de compilation

Les réglages sont situés en haut du PKGBUILD.

  1. _mk_burg_emu (seulement dans burg-bios-bzr) (défaut=y) - Le passage à y active burg-emu et doublera la durée de compilation. Les utilisateurs qui n'ont pas besoin de burg-emu et qui veulent accélerer la compilation peuvent choisir n.
  2. _rm_build_dirs (défaut=n) - Quand y est renseigné, les répertoires de compilations sont effacés. Ceci n'affectera pas la zone de checkout de Bazaar, ni tout ce qui est situé dans ${srcdir}.

Initial setup

Le fichier de configuration principal burg.cfg n'est fourni par aucun paquet. L'utilisateur doit l'obtenir en recopiant un fichier existant, en l'écrivant manuellement, ou en automatiquement en lançant update-burg (voir la section configuration).

Lors de la première installation, il faut saisir la commande suivante pour installer le MBR,

burg-install /dev/sda --no-floppy

Remplacer /dev/sda par le disque adéquat.

Configuration

Puisque BURG dérive de GRUB, sa configuration est très semblable. Le fichier de principal de configuration /boot/burg/burg.cfg est produit automatiquement. Il est possible d'en créer un manuellement. Toutefois, cela peut-être très délicat en raison de la configuration graphique notamment. Il est plus aisé de modifier un fichier déjà existant.

La génération est configurable dans le fichier /etc/default/burg et les scripts sont localisés dans le répertoire /etc/burg.d/.

Generation d'une configuration

La commande permettant de générer un nouveau /etc/burg.d/ est :

burg-mkconfig -o /boot/burg/burg.cfg

Arch Linux offre un raccourci:

update-burg

Choix par défaut

Le fichier /etc/default/burg est un script bash sourcé par burg-mkconfig lors de la création d'un fichier de configuration. Les entrées sont des variables Bash et des tableaux. Elles sont identiques à celles utilisées dans GRUB.

Les scripts burg.d

Le répertoire /etc/burg.d/ contient les scripts utilisés pour créer burg.cfg. Il sont appelés dans l'ordre des numéros présents dans le nom des fichiers.

Les scripts peuvent être activés/désactivés en positionnant/enlevant le bit d'exécution sur les fichiers.

Le script 40_custom est supposé être éditable par l'utilisateur. Les utilisateurs sont aussi invités à créer des scripts comme bon leur semble. Tout ce qui est envoyé sur stderr est visible dans le terminal et tout ce qui est envoyé à stdout est ajouté au fichier burg.cfg.

Prévisualisation et configuration à chaud

Il n'est pas nécessaire de rebooter pour tester les changements apportés aux fichiers. Pour cela, burg-emu est disponible (si activé dans le PKGBUILD). En le lancant avec les droits root, burg-emu permet de simuler le comportement de BURG au boot (sans permettre de booter, évidemment !)

En utilisant les menus ou le terminal, BURG permet aussi de changer certains paramètres à chaud, comme les thèmes par exemple. Les paramètres modifiés sont stockés dans /boot/burg/burgenv.

Personnalisation

C'est la raison principale de préferer BURG aux autres chargeurs d'amorçage. Pour ajouter un thème à BURG, il faut le copier dans le dossier /boot/burg/themes/ puis mettre à jour la configuration. Pour changer les thèmes, appuyer T pendant que BURG fonctionne. La liste des thèmes disponible sera affichée. Il faut ensuite naviger avec les flèches du clavier pour séléctionner le thème choisi puis, appuyer sur Entrée. Cela peut-être fait depuisburg-emu et il n'est pas nécessaire de rédemarrer.

Des paquets de thèmes existent sur AUR. Seulement quatre paquets sont disponibles :

Trucs et astuces

Raccourcis

 F1 / h - Aide
 F2 / t - Changer le thème
 F3 / r - Changer la résolution
 F5 / Ctrl-x - Quitter l'édition
 F6 - Fenêtre suivante
 F7 - Afficher les dossiers imbriqués
 F8 - Basculer entre le mode texte et le mode graphique
 F9 - Eteindre
 F10 - Redémarrer
 f - Basculer entre le mode imbriqué et non-imbriqué
 c - Ouvrir un terminal
 2 - Ouvrir deux terminaux
 e - Editer la commande sélectionnée
 q - Quitter le mode graphique
 i - Afficher les informations sur le thème
 n - Afficher l'élément suivant, dans la même classe
 w - Elément Windows suivant
 u - Elément Ubuntu suivant
 ESC - Quitter la fenêtre ou le menu

La liste complète des raccourcis est disponible depuis BURG en appuyant sur F1.

Fichiers importants

Fichiers et répertoires qui contrôlent BURG.

  • /boot/burg/
  • /boot/burg/burg.cfg
  • /boot/burg/burgenv
  • /etc/default/burg
  • /etc/burg.d/

Détection des autres OS

Dans certains cas vous pouvez avoir d'autres OS installés sur d'autres disques dur ou d'autres partitions, et attendre que BURG les affiche. Il est possible de les ajouter manuellement dans /etc/burg.d/40_custom, de la façon suivante :

Pour Windows:

 menuentry "Windows 7" --class windows --class os {
 	insmod ntfs
 	set root='(hd0,1)'
 	search --no-floppy --fs-uuid --set f28620c186208865
 	chainloader +1
 }

Pour Debian avec plymouth activé:

 menuentry 'Debian' --class debian --class gnu-linux --class gnu --class os --group group_main {
 	insmod ext2
 	set root='(hd0,4)'
 	search --no-floppy --fs-uuid --set c5e0fb03-5cbe-4b79-acdc-518e33e814ac
 	echo	'Loading Linux 2.6.35-trunk-amd64 ...'
 	linux	/boot/vmlinuz-2.6.35-trunk-amd64 root=UUID=c5e0fb03-5cbe-4b79-acdc-518e33e814ac ro quiet splash
 	echo	'Loading initial ramdisk ...'
 	initrd	/boot/initrd.img-2.6.35-trunk-amd64
 }

Vous pouvez aussi installer os-prober et regénérer /boot/burg/burg.cfg:

burg-mkconfig -o /boot/burg/burg.cfg

BURG doit à présent afficher les icones qui correponsent aux autres OS.

Catégorisation

Si vous voulez utiliser l'option de catégorisation de BURG (classement des entrées du menu par catégories, ex : Arch et Arch Fallback dans la même catégorie), appuyez sur F quand BURG est lancé.

Dans burg.cfg, les entrées avec le même group seront regroupées dans la même catégorie.

Les icones des entrées correspondant à la class de l'entrée. Par exemple, --class arch crée une entrée Arch Linux et le logo de Arch est affiché.ed.

Détection de Linux 3.0

burg-mkconfig peut ne pas ajouter un ligne initrd pour Linux 3.0 dans le menu. Il faut alors ajouter la ligne manuellement dans /boot/burg/burg.cfg, par exemple :

 menuentry 'Arch GNU/Linux, with Linux linux' --class arch --class gnu-linux --class gnu --class os --group group_main {
 {
     # ...
     # ...
     # ...
     initrd    /boot/initramfs-linux.img # for normal boot entry
     initrd    /boot/initramfs-linux-fallback.img # for fallback boot entry
 }
Attention : Ajouter une des deux lignes, mais pas les deux !

Voir aussi