MacBook

De ArchwikiFR


L’installation d’Arch Linux sur un MacBook suit les mêmes grandes lignes que sur les autres ordinateurs. Commencez par lire le manuel du débutant ainsi que le manuel d’installation officiel d’Arch Linux.

Le présent manuel détaille les solutions aux problèmes spécifiques qui se posent lors de l’installation d’Arch Linux sur MacBook, MacBook Pro ou MacBook Air unibody à processeurs Intel 64 bits.

Ne fonctionnera pas : la caméra Facetime ou Facetime HD. Branchée en PCIe, aucun pilote n'est prévu à l'heure actuelle.

Pilote non libre nécessaire pour : la carte réseau sans fil.

Astuce: Ce manuel décrit une configuration en double amorçage Arch/OS X. Pour un amorçage simple, il suffira une fois l’installation terminée, d’effacer et formater la partition OS X pour obtenir une configuration Arch seule, avec deux partitions libres.

Résumé

La procédure spécifique pour l'installation d'Arch Linux sur un MacBook est la suivante :

  1. Préparer OS X : être à jour et posséder un média amovible OS X.
  2. Préparer Arch Linux : télécharger et fabriquer un média amovible pour installer Arch Linux.
  3. Partitionnement : préparer son disque dur avant l'installation.
  4. Installation d'Arch Linux : la procédure d'installation.
  5. Configurations Post-Installation : configurations particulières suivant les modèles de MacBook.

Prérequis

Avant de commencer, assurez vous d'avoir à portée de main les éléments suivants :

  • Un macbook avec OS X installé, propre (pas de bootcamp, refind, rEFIt) ;
  • Un câble ethernet et l'adaptateur Thunderbolt/Ethernet (pour macbook air) pour le début d'installation de Arch ;
  • Un DVD OS X, ou une clé USB 8 Go pour mettre OS X ;
  • Une clé USB pour mettre archlinux

Mise à jour du micrologiciel OS X, clé USB ou DVD OS X amorçable

Important : Après mise à jour de OSX vers Yosemite, reportez vous au paragraphe « surchauffe et batterie qui se vide » pour la résolution du problème.


OS X est installé sur le macbook. Lancez Mise à jour de logiciels depuis le menu Apple.

Et mettez à jour tous vos logiciels. Une fois que ces mises à jours auront été faites vous devrez redémarrer votre ordinateur. Faites-le puis relancez Mise à jour de logiciels pour être sur que toutes les mises à jours ont bien été installées.


Note: Parfois Mise à jour de logiciels ne récupère pas toutes les mises à jour firmware disponibles pour votre ordinateur. Dans ce cas, vous pouvez rechercher les mises à jour directement dans le site de Support d'Apple.


OS X étant à jour, créer un DVD ou une clé USB amorçable de OS X.

Le seul cas présenté ici est celui ou la migration vers OS X 10.10 Yosemite n'a pas encore été réalisée :

  • télécharger le dernier OS X (Yosemite à ce jour) via App Store
  • le fichier Yosemite.App se télécharge dans Application
  • formater la clé USB 8 Go en hfs+ journalisé via Utilitaire de disque
  • télécharger et installer DiskMaker X
  • lancer DiskMaker X sur Yosemite.App

Dans le cas ou Yosemite est déjà installé, faire une recherche dans les ressources disponibles.


Important : Un DVD ou Clé USB d'OS X amorçable est nécessaire pour permettre le demarrage instantané d'Arch Linux. De plus, en cas de fausse manœuvre, pouvoir revenir à l'état d'origine de la configuration est une précaution sage

Préparation d'Arch Linux

Sur OSX :

Note: Solution alternative en utilisant la commande dd sous Windows, OSX ou Linux : se référer à Créer une clé USB UEFI bootable


Partitionner

État des lieux

L'étape suivante de l'installation est le re-partitionnement du disque dur. Si Mac OS X a été installé en utilisant la procédure conventionnelle, alors le disque devrait avoir le format GPT et les deux partitions suivantes :

  • Une partition EFI: une partition de 200 Mo au début du disque. Elle est souvent affichée comme une partition de type msdos ou FAT par certains outils de partitionnement et généralement nommée #1
  • Une partition Mac OS X: la partition (HFS+) qui devrait prendre tout le reste de l'espace disque généralement nommée #2.

Choix du partitionnement

La façon de partitionner votre disque dépend :

  • du nombre de systèmes d'exploitation que vous voudrez installer.
  • du choix de partionnement pour l'installation de Archlinux :
    • /boot, /, /home sur la même partition
    • /boot sur une partition, / et /home sur une autre partition
    • /boot, /, /home, /var, etc... sur partitions séparées
  • de la présence ou non d'une partition swap pour permettre l'hibernation
Note: plus de renseignements sur les partitions dans le chapitre dédié du manuel d'installation officiel d'Arch Linux


Partitionnement

La solution la plus simple pour partitionner votre disque dur et faire que Mac OS X et Arch Linux co-habitent, est d'utiliser l'outil de partitionnement de Mac OS X et ensuite de terminer avec les outils d'Arch Linux.

Attention: Il est fortement recommandé de faire ceci aprés une installation propre de Mac OS X. Utiliser cette méthode avec un système déjà existant pourrait engendrer des résultats indésirables.

Procedure :

  • Dans Mac OS X, lancez Utilitaire de Disque (se trouvant dans /Applications/Utilitaires)
  • Sélectionnez le disque dur que vous souhaitez partitionner dans la colonne de gauche (pas les partitions !). Cliquez sur l'onglet Partition dans le tableau de droite.
  • Sélectionnez le volume à redimensionner dans le Schéma de partition.
  • Choisissez ensuite combien d'espace vous souhaitez allouer pour votre partition Mac OS X, et de même pour votre partition Arch Linux. A noter qu'une installation standard de Mac OS X requiert environ 20-30 GiB, en fonction du nombre d'applications et du nombre de fichiers qui s'y trouveront.
  • Pour finir, écrivez la nouvelle taille (plus petite) pour la partition MacOS dans la case Taille et cliquez sur Appliquer. Ceci créera automatiquement une nouvelle partition à partir de l'espace qui vient d'être libéré.
  • Créez une nouvelle partition en sélectionnant l'espace libre après la partition MacOS, choisir un type de système de fichier, (Fat par exemple), définir la Taille et cliquer sur Appliquer
  • Recommancez l'étape ci dessus pour chaque partition à créer
  • Si les étapes au dessus ont été complétées, vous pouvez continuer. Sinon, vous devrez continuer à utiliser OSX pour finaliser le partitionnement.


Pour exemple, sans swap, avec /boot, /, /home sur une même partition et une partition Data pour liaison par liens symboliques dans le /home :

Partition Usage
/dev/sda1 EFI System
/dev/sda2 Apple
/dev/sda3 Arch
/dev/sda4 Data

Mise à jour du MBR

Note: rEFIt n'est plus maintenu, mais est seulement utilisé dans cette étape pour mettre au propre la table MBR du MacBook après partitionnement. Son fork, rEFInd, ne propose pas cette fonctionalité.
  • redémarrer 2 fois pour avoir le boot rEFIt
  • lancer le partitionning tool et accepter la modification du MBR
  • éteindre et redemarrer sur OS X
  • supprimer rEFIt

Installation d'Arch Linux

  • éteindre le PC
  • insérer la clé Arch
  • brancher l'adaptateur Thunderbolt/Ethernet au PC et à la box en filaire.
  • démarrer et maintenir Alt pour booter sur la clé UEFI

Installation

  • Rester en arch-chroot.
pacman -S efibootmgr

L'étape de configuration du chargeur de démarrage est différente.

Note: le chargeur de démarrage retenu ici est Grub. Pour les autres chargeurs de démarrage disponibles, se référer aux ressources disponibles.

Le chargeur de démarrage doit être installé sur la partition EFI (partition de 200 MB en Fat32). Pour cela, suivre le chapitre correspondant du Wiki GRUB. La partition système, les tables de partition GPT et MBR sont déjà définies.

Donc, à la place de :

grub-install --no-floppy --recheck /dev/sda
  • Taper (en remplaçant sdXY par le nom de la partition EFI : sda1, sda2,...) :
mkdir -p /boot/efi
mount -t vfat /dev/sdXY /boot/efi
grub-install --target=x86_64-efi --efi-directory=/boot/efi --bootloader-id=arch_grub --recheck
  • En fin d'installation, on copie le fichier .efi dans la seule forme légale reconnue par le firmware d'OSX (en remplaçant sdXY par le nom de la partition EFI : sda1, sda2,...) :
mount /dev/sdXY /mnt
cd /mnt/EFI
mkdir boot
cp /mnt/EFI/arch_grub/grubx64.efi /mnt/EFI/boot/bootx64.efi
  • Finir l'installation, quitter le arch-chroot.

Déclaration du démarrage linux au firmware OSX

  • insérer la clé USB ou le DVD OS X
  • démarrer en maintenant Alt au demarrage et choisir le Boot EFI OS X amovible
  • après le choix de la langue, ouvrir un terminal, puis dans l'ordre (attention à la casse, la partition est en Fat32)
cd /Volumes
mkdir efi
mount -t msdos /dev/disk0s1 /Volumes/efi
bless --folder=/Volumes/efi --file=/Volumes/efi/EFI/boot/bootx64.efi --setBoot
bless --mount=/Volumes/efi --file=/Volumes/efi/EFI/boot/bootx64.efi --setBoot
  • fermer le terminal, éteindre.
  • le boot suivant démarre Arch linux en quelques secondes
Note: Pour démarrer OSX, maintenir Alt au démarrage et choisir le disque OSX.

Boot alternatif / Multi Boots

Pour simplifier les multi boots UEFI, rEFInd peut être utilisé. Tous les bootloaders avec une extension .efi présents sur la partition EFI seront automatiquement reconnus. Pour l'installer :

  • démarrer OS X puis exécuter avec les droits root le script install.sh présent dans l'archive téléchargée.
  • redémarrer et vous avez accès à rEFInd.
Note: Cette méthode implique de choisir son OS à chaque démarrage de l'ordinateur. Le boot automatique sur un OS en particulier n'est pas supporté.

Post installation

Supprimer le timbre sonore au démarrage

  • si vous avez gardé OS X en parallèle d’Arch : baisser le son dans OS X
  • si vous n’avez plus qu’OS X sur un support externe : démarrer sur le support contenant OS X, sélectionner la langue, puis cliquer sur Utilitaires>Terminal et écrire
# /usr/sbin/nvram SystemAudioVolume=%01

Surchauffe et batterie qui se vide

Si vous avez installé OS X Yosemite avant d’installer Archlinux, il se peut que vous soyez en présence d’un bogue du noyau où gpe66 se met à consommer plus de 70 % de CPU au repos. Tenter la commande suivante en root :

echo disable > /sys/firmware/acpi/interrupts/gpe66

Cette commande disparaitra au redémarrage. Pour l’automatiser à chaque démarrage, on va demander à systemd. Pour cela créer un fichier /etc/systemd/system/suppress-gpe66.service avec pour contenu :

Fichier: /etc/systemd/system/suppress-gpe66.service
[Unit]
Description=Disables GPE 66, an interrupt that is going crazy on Macs

[Service]
ExecStart=/usr/bin/bash -c 'echo "disable" > /sys/firmware/acpi/interrupts/gpe66'

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Et enfin activer le service au démarrage :

systemctl enable suppress-gpe66.service

Disposition de clavier

Clavier MacBook Air 11"

L'ensemble des fonctions du clavier sont opérationnelles en choisissant comme mappage Français(Macintosh) Seules les touches <> et @# sont iversées. Pour y remédier :

  • installer xmodmap
pacman -S xorg-xmodmap
  • puis créer un fichier de configuration local ~/.Xmodmap contenant :
keycode  94 = at numbersign twosuperior threesuperior periodcentered Ydiaeresis onesuperior dead_cedilla grave asciitilde
keycode  49 = less greater less greater VoidSymbol VoidSymbol lessthanequal greaterthanequal
  • pour intégrer la modification au démarrage, ouvrir le gestionnaire de programme de démarrage, puis ajouter un programme au démarrage, nommé et commenté au choix, et contenant en commande :
sh -c "sleep 1 && (xmodmap /home/user/.Xmodmap &)"

BÉPO

Si vous souhaitez utiliser la configuration de clavier en bépo, il peut être intéressant de remplacer la touche « Pomme » droite en touche « Alt-gr ». Pour cela :

  • créer un fichier de configuration locale ~/.Xmodmap contenant :
keycode 134 = ISO_Level3_Shift
  • pour intégrer la modification au démarrage, ouvrir le gestionnaire de programme de démarrage, puis ajouter un programme au démarrage, contenant en commande :
sh -c "sleep 1 && (xmodmap /home/user/.Xmodmap &)"

Carte Réseau Broadcom

La carte réseau sans fil n'est pas détectée après l'installation.

Pavé tactile

Le pavé tactile n’est pas détecté après l’installation.

pacman -S xf86-input-synaptics

Thunderbolt

Le port thunderbolt fonctionne à chaud pour les liaisons ethernet et la sortie vidéo. Les autres fonctionnalités possibles via ce port thunderbolt n'ont pas été testées.

Carte graphique Nvidia

Il existe trois pilotes différents.

  • Deux pilotes libres :
    • nouveau est un pilote récent, dont le développement est actif et les performances correcte ; les cartes les plus anciennes ne sont pas supportées par nouveau ;
    • nv est le pilote libre « historique » fourni par nvidia, il n'est plus développé mais peut être la seule alternative sur les cartes anciennes.
  • Un pilote propriétaire fourni par nvidia

Pour les détails de l'installation, voir la page NVIDIA.

  • Le pilote Nouveau fonctionne directement, mais l'ordinateur chauffe beaucoup, consomme plus d'energie.
  • Le pilote propriétaire Nvidia fonctionne directement quand l'ordinateur est démarré en mode csm ou legacy. Pour pouvoir l'utiliser lors d'un démarrage en mode EFI, il y a une manipulation à effectuer, voir cette discusion sur askubuntu et la discussion associée sur le forum (pour le macbbok pro 7.1).

Le gain en autonomie par rapport au pilote nouveau est de l'ordre de 50 %.

Note : pour le Macbook pro 7.1, muni de la carte graphique Nvidia GeForce 320M, il faut installer le pilote nvidia-340xx, voir Nvidia.