Ordonnanceur d'E/S

De ArchwikiFR

L'ordonnanceur d'entrées-sorties (I/O scheduling en anglais) permet, comme son nom l'indique, d'ordonner les entrées et sorties des périphériques.

Par défaut, Linux utilise l'ordonnanceur CFQ (Completely Fair Queuing), mais il est possible d'en utiliser un autre. Chacun a des propriétés propres à lui, donc il n'y en a pas de meilleur, tout dépend du périphérique concerné.

Liste des ordonnanceurs disponibles

La liste des ordonnanceurs disponibles est accessible avec la commande :

cat /sys/block/sdX/queue/scheduler
  • Noop : il fonctionne en plaçant toutes les requêtes d'E/S dans une simple file FIFO, et n'implémente que la fusion de requêtes.
  • Deadline : il tente de garantir un temps de réponse à une requête.
  • CFQ : il fonctionne en plaçant les requêtes synchrones soumises par les processus dans des files d'attente dédiées (une file par processus), et en allouant des tranches de temps processeur à chaque file pour accéder au disque dur.
  • BFQ : il a pour but d'avoir un algorithme plus simple que CFQ. Cet ordonnanceur est disponible avec les noyaux suivants : linux-ck, linux-bfq, linux-bfs, linux-pf, linux-uksm...

Changement d'ordonnanceur

Changement par le Sysfs

On peut changer temporairement d'ordonnanceur d'E/S (jusqu'au prochain redémarrage) avec la commande suivante en tant que root :

echo noop > /sys/block/sdX/queue/scheduler

Ou bien avec un utilisateur standard :

echo noop | sudo tee /sys/block/sdX/queue/scheduler

Changement par un paramètre noyau

De façon plus permanente, on peut changer l'ordonnanceur en passant un paramètre dans la ligne de boot du noyau. Par exemple, il faudra ajouter :

elevator=noop

Pour utiliser l'ordonnanceur d'E/S noop par défaut.

Note : Ce paramètre s'applique à tous les périphériques de la machine.

Changement par une règle Udev

Si on veut des paramètres affinés et persistant, on utilisera une règle Udev.

Fichier: /etc/udev/rules.d/60-schedulers.rules
# Définit 'noop' pour les SSD uniquement
ACTION=="add|change", KERNEL=="sd[a-z]", ATTR{queue/rotational}=="0", ATTR{queue/scheduler}="noop"

# Définit 'cfq' pour les HDD uniquement
ACTION=="add|change", KERNEL=="sd[a-z]", ATTR{queue/rotational}=="1", ATTR{queue/scheduler}="cfq"

Puis penser à recharger Udev :

udevadm control --reload

Vérification des changements

Après avoir appliqué une de ces solutions, il suffit de nouveau d'utiliser la commande cat /sys/block/sdX/queue/scheduler pour vérifier le changement d'ordonnanceur. L'ordonnanceur actif est celui entre crochets.

Exemple pour Noop :

[noop] deadline cfq bfq