Magic System Request Key

De ArchwikiFR

Je ne suis jamais tombé sur la version française du titre, je vais donc le laisser comme ça :-), mais on pourrait traduire ça comme : « Touches magiques pour requête système ».

Qu'est ce que c'est ?

C'est une combinaison de touches magiques à laquelle le noyau répondra toujours quel que soit l'état de la machine, hormis un kernel panic.

Est-ce disponible ?

Dans le noyau officiel Arch

Le noyau de [core], que vous avez de base, a les SysRq de compilées.

Si vous avez un autre noyau

Pour vérifier si votre noyau a été compilé avec l'option Magic SysRq:

zgrep CONFIG_MAGIC_SYSRQ /proc/config.gz

Si la sortie de cette commande est:

CONFIG_MAGIC_SYSRQ=y

l'option existe, sinon, vous êtes bon pour une recompilation du noyau en l'activant.

Comment les activer ?

Temporairement

L'activation des touches SysRq est configurée par la valeur dans le fichier /proc/sys/kernel/sysrq, les plus importantes étant :

  • 0: désactivé
  • 1: activé

Une valeur supérieure à 1 correspond à un masque activant seulement certaines touches. (cf. liens pour plus d'infos)

Pour activer la prise en compte des Magic SysRq, en root :

echo 1 > /proc/sys/kernel/sysrq

ou bien :

sysctl -w kernel.sysrq=1

Définitivement

Pour rendre cette configuration permanente, créez un fichier /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf et ajoutez-y:

kernel.sysrq = 1

Utilisation

Sur un pc, il suffit d'appuyer sur ALT+SysRq+<touche>.
La touche SysRq peut ne pas être affichée clairement, c'est souvent la touche Impr. écran.
De même sur les portables, il se peut qu'on ait besoin d'appuyer sur la touche Fn en même temps.

Liste de touches intéressantes (cf. liens pour plus d'infos):

Touche Fonction Commentaires
E envoie un SIGTERM à toutes les applications sauf init SIGTERM peut être bloqué par une application
mais la fermeture de celle ci est propre.
I envoie un SIGKILL à toutes les applications sauf init SIGKILL oblige l'application à se fermer,
risque de perte de données.
K tue tous les programmes utilisant /dev/console mnémonique : Kill
R met fin au mode raw du clavier ceci permet entre autre de pouvoir utiliser le clavier
si le X plante.
S tente de synchroniser l'ensemble des systèmes de fichiers montés évite de perdre des données avant une extinction forcée.
mnémonique : Sync
U tente de remonter tous les systèmes de fichiers en lecture seule évite des écritures sur les systèmes de fichiers.
mnémonique : Umount
B redémarrage forcé du système mnémonique : reBoot
O arrêt forcé du système mnémonique : Off

Une utilisation courante des touches magiques est l’enchaînement suivant : Alt-SysRq-S U B((on maintient les touches Alt-SysRq et on tape S puis U puis B)). Cet enchaînement permet de redémarrer proprement le système si celui-ci est bloqué. On peut remplacer le B par O pour arrêter le système.

Attention : les touches qui figurent dans le tableau ci-dessus ne valent que pour les claviers xxERTY. Le noyau interprète uniquement les codes renvoyés par ces touches sur ce type de clavier. Dans le cas où vous utiliseriez une autre disposition, il faudra faire la relation entre vos touches et le xxERTY.

Touches de fonction

Sur certains claviers où la touche SysRq n'est disponible qu'en utilisant un touche de fonction (Fn). Il se peut que l'ordre dans lequel doivent être pressées les touches soit différent comme :

Alt-Fn-SysRq

ou

Fn-Alt-SysRq

Liens

sysrq, Kernel Documentation (en)