Toshiba NB550D

De ArchwikiFR


Toshiba-nb550d.jpg


Cette page a pour but de décrire la configuration du nb550 D afin d'en extraire la substantifique moelle !



Matériel

  • PROCESSEUR : AMD Dual-Core APU C-50 (1 GHz - Cache L2 1 Mo), chipset AMD Hudson M1
  • CHIPSET GRAPHIQUE : AMD Radeon HD 6250
  • MÉMOIRE : 1 slot pour 1 Go DDR3, PC3-8500 (1066 MHz) (accepte j'usqu'à 4 Go)
  • AFFICHAGE : 10,1 pouces, rétro-éclairage LED, 1024 x 600 pixels, 16/9, dalle brillante
  • LECTEUR DE CARTE : SD et SDHC
  • RJ45 : 10/100 Mbps
  • RÉSEAU SANS FIL : Bluetooth 3.0, Wi-Fi B (IEEE 802.11b), Wi-Fi G (IEEE 802.11g), Wi-Fi N 300 Mbps (IEEE 802.11n)
  • BATTERIE : 64 Wh pour une autonomie cible de 9h30


Compatibilité

Ce qui marche dès l'installation

  • L'affichage, la 3D avec le pilote propriétaire Catalyst
  • les évènements acpi à la fermeture de l'écran (extinction écran / mise en veille…)
  • les touches Fn associées au son : mute / volume + / volume -
  • Le réseau : ethernet / WiFi
  • Le bluetooth
  • Les ports USB
  • Le lecteur de carte SD
  • Mise en veille
  • La sortie HDMI
  • Le touchpad multitouch

Ce qui ne marche qu'après un peu de configuration

  • Le son
  • Réglage de la luminosité via les touches Fn

Ce qui ne marche pas

  • La touche Fn pour commuter le WiFi

Configurations

Le son : avoir une sortie audio fonctionnelle

Pour simplifer, le NB550D, à cause de sa puce graphique AMD HD 6250, entraine la reconnaissance par ALSA de deux sorties audio :

  1. celle «de l'HDMI» (non fonctionnelle)
  2. la puce Realtek (celle reliée aux hauts-parleurs)

Le but ici est de modifier l'ordre des deux interfaces audio pour que par défaut ALSA utilise la puce Realtek pour sortir du son.

Créer le fichier /etc/modprobe.d/alsa-base.conf:

Fichier: /etc/modprobe.d/alsa-base.conf
options snd-hda-intel index=1

Réglage de la luminosité via les touches Fn

Afin de pouvoir librement diminuer la luminosité de l'écran (Fn+F6) ou l'augmenter (Fn+F7), il est nécessaire depuis le noyau 3.4 d'empêcher le chargement du module toshiba_acpi au démarrage.

Créer le fichier /etc/modprobe.d/backlight.conf:

Fichier: /etc/modprobe.d/backlight.conf
blacklist toshiba_acpi


De l'optimisation

Batterie

Il est fortement conseillé d'utiliser ces différents outils afin de prolonger au maximum la durée de vie de la batterie, partie cruciale de ce genre de pc :

  1. Le changement dynamique de la fréquence processeur (via cpupower / module acpi_cpufreq)
  2. L'utilisation de laptop-mode (notamment la mise en veille des ports usb, des hauts parleur, de la ligne sata et du « runtime »)
  3. Pour forcer la gestion de l'énergie de la ligne pci-express, je vous conseille de rajouter ce paramètre kernel à la ligne de boot de votre chargeur de démarrage : pcie_aspm=force ce qui donnerait par exemple pour syslinux
APPEND root=UUID=[votre UUID] ro pcie_aspm=force
Au total : Avec ces réglages la batterie tiendra 7h en bureautique, luminosité intermédiaire

SSD, ou comment atteindre 9h de batterie

En effet, beaucoup de comparatif souligne que les disques SSD sont aussi gourmands à l'usage que leurs grands frères les disques durs. Vrai, MAIS celà n'est absolument pas vérifiable au repos (idle) où les SSD sont très économes !

Pas de configuration pour le support d'un SSD, sinon de ne pas oublier l'option discard à la ligne de chaque partition du fichier /etc/fstab

+SSD : La batterie tiendra 8h en bureautique, luminosité intermédiaire ; 9-10h au repos

Sous-voltage du processeur : « Projet 13h »

Attention : À vos risques et périls !

Sous-volter (undervolting) son processeur répond à plusieurs attentes légitimes :

  1. baisse de la consommation du processeur
  2. amélioration du temps disponible sur batterie
  3. plus faible temps de recharche de la batterie
  4. diminution de la chaleur dégagée par le processeur (l'énergie thermique dissipée varie avec le carré de la tension !)
    1. donc moins de bruit généré par le ventilateur voire arrêt du ventilateur (si <50°C)
    2. donc encore plus d'économie d'énergie !
  5. et tout ça sans AUCUNE perte de performance ni instabilité !


  • Pour commencer, il faut s'assurer que le module msr est chargé à chaque démarrage.

Donc il faut créer le fichier /etc/modules-load.d/msr.conf et y insérer :

Fichier: /etc/modules-load.d/msr.conf
msr
  • Installer le logiciel Undervolt :

NB : il faut préalablement installer git qui fait partie du dépôt officiel [extra]. Puis,

git clone git://git.code.sf.net/p/undervolt/code undervolt-code 
cd undervolt-code/
make 

Et enfin copier le binaire au bon endroit :

mv undervolt /usr/local/sbin/

Pour afficher les réglages tensionnels actuels :

undervolt -r
Attention : À vos risques et périls !
  • Tout est prêt pour enfin sous-volter le processeur, les tensions présentées ici sont des extrapolations de celles servant de « bonne » base pour sous-volter un AMD E-450 ; sachant que les C-50 sont des E-450 sous-cadencé, les tensions correspondants aux mêmes P-state sont à priori identiques.

Les tensions par défaut sont de 1.3000V à 1 GHz (P-state 0, code hexadécimal Vid 0x14) et de 1.0750V à 800 MHz (P-state 1, code héxadécimal Vid 0x26)

On va les descendre à 1.0250V pour P0 et 0.8250V pour P1

undervolt -p 0:0x2A -p 1:0x3A

La commande vous retournera alors les valeurs précédentes et celles nouvellement « insérées ».

  • Pour tester la stabilité du système, il s'agit de s'assurer que le processseur a une tension suffisante pour une occupation des 2 cœurs à 100% ; le risque est le gel du système avec nécessité de couper le PC à la prise. On va alors utiliser le logiciel mprime compilable via AUR.
mprime -t

On arrêtera mprime à la demande via la combinaison CTRL+C et si le pc ne se fige pas et que mprime ne retourne aucune erreur en au moins 30min, vous êtes bon !

Note : J'ai à ma disposition 2 nb550 D, qui fonctionnent parfaitement bien avec ces tensions depuis janvier 2013
  • Finalement, on crée le service pour systemd qui initialisera le sous-voltage à chaque démarrage :

/etc/systemd/system/sousvoltage et y insérer :

Fichier: /etc/systemd/system/sousvoltage
[Unit] 
Description=init sous-voltage amd 
After=systemd-user-sessions.service

[Service] 
Type=oneshot 
RemainAfterExit=yes 
ExecStart=/usr/local/sbin/undervolt -p 0:0x2A -p 1:0x3A 

[Install] 
WantedBy=multi-user.target


+sous-voltage : 12h en bureautique, 13h au repos !

Source