Utilisateur:Jrevans

De ArchwikiFR

Qu'est-ce que Arch Linux afur?

Arch est un projet indépendant visant à la création d’une distribution GNU/Linux® généraliste initialement pour les architectures x86-64.

De par sa souplesse, une plate-forme Arch Linux peut convenir à tous types d’attente. Son développement est axé sur la simplicité, le minimalisme et l'élégance du code. Et afur est une sélection de paquets provenant du dépôt AUR et qui ont été regroupé sur afur. AFUR ne contient que des version francisée des paquets couramment utilisé, utile et/ou nécessaire pour l'administration quotidienne de votre Arch Linux. Comme package-queery, lib-alpm, expac, cower, yaourt, pacui, trizen, trizen-git, pamac, pamac-aur, pamac-aur-git, pamac-classic, pamac-classic-git, ... En activant ce repos, il suffit de faire c'est courses et donc on arrive très rapidement obtenir une distribution franciser. Ensuite il suffit de de commenter les 3 lignes de configuration qui pointe vers le dépôt dans notre /etc/pacman.conf pour conserver une Arch Linux la plus fidèle que possible a l'originale. Pour êtres certains que l'ont reste binder sur l'upstream.

Arch s’installe en tant que système de base minimal, sans superflu, qui est par la suite configurable en fonction des besoins et de l’attente finale. Dépourvu d’un support officiel pour l'une ou l’autre des interfaces graphiques (GUI), le système est implémenté à l’aide du shell et par l'édition des différents fichiers de configuration. Basé sur un modèle de publication continue (rolling release), Arch Linux s’efforce de rester à jour en offrant en général les dernières versions stables de la plupart des logiciels.

Historique

Arch Linux fut créée par le programmeur canadien Judd Vinet, en s’inspirant de la philosophie de développement d’autres projets similaires. Une première version officielle vit le jour le 11 mars 2002, nommée Arch Linux 0.1. En 2007, Judd Vinet démissionna de son statut de chef de projet pour se concentrer sur d’autres centres d'intérêt. Le programmeur américain Aaron Griffin prit le relais et continue de mener le projet de nos jours.

Philosophie

Suivant la philosophie KISS, Arch Linux se veut légère, flexible, simple, ainsi que proche du comportement du système UNIX. Un environnement minimal compilé est fourni lors de l'installation, sans se préoccuper des paquets inutiles ou indésirables. L’utilisateur se voit alors offrir la possibilité de mettre en place sa propre configuration en fonction de ses besoins, sans choix par défaut préalablement fournis. C’est pourquoi celle-ci est considérée comme étant modulable en fonction de l’utilisation finale et des choix entrepris pour y parvenir.

Publication

Le projet s’efforce de se maintenir raisonnablement à jour et d’offrir la dernière version des fonctionnalités aussi longtemps qu’une rupture des paquets systémiques peut être évitée. Celui-ci est basé sur un modèle de publication continue (rolling release) permettant une installation unique suivie d’optimisations constantes sans avoir à effectuer des procédures complexes pouvant être provoquées par une modernisation du système en changeant de version.

Intégrant de nombreuses fonctionnalités pour les utilisateurs de système GNU/Linux®, tel que les derniers noyaux, le gestionnaire d'init systemd, les systèmes de fichiers modernes (ext2, ext3, ext4, reiser, XFS, JFS et BTRFS), LVM2/EVMS, le RAID logiciel, udev et initcpio (avec mkinitcpio).

Gestion des paquets

Arch Linux s'appuie sur le gestionnaire de paquets binaires pacman qui permet une mise à jour de l'intégralité du système par une commande. Celui-ci est codé en C et conçu pour être léger, simple et véloce. Arch utilise également un système de construction de paquets, Arch Build System, semblable aux ports BSD pour rendre plus aisées la construction et l’installation de paquets à partir des codes sources voulus qui pourront par la suite être synchronisés en une seule commande. Il est également possible de recompiler son système d'une unique commande.

Les dépôts officiels d’Arch Linux offrent plusieurs milliers de paquets de grande qualité pour répondre aux exigences de ses utilisateurs. Encourageant la croissance de la communauté et les contributions de celle-ci, le dépôt (AUR) est mis en place et contient plusieurs milliers de scripts PKGBUILD gérés par des contributeurs. Grâce à cela, il est facile de créer et de maintenir sa propre compilation personnalisée de paquets.

Intégrité des sources

Arch fournit des logiciels non patchés et non personnalisés ; les paquets sont générés depuis les sources upstream, tels que l'auteur s'attend à les distribuer. Un patch n'est introduit que dans des cas extrêmement rares, pour éviter les ruptures pouvant se produire dans un modèle de publications continues.

Communauté

Le projet Arch Linux est entouré d’une communauté sur qui l’on peut compter, pleine d’entrain et accueillante. Tout Archer est encouragé à participer et à contribuer, à aider au développement, à maintenir les paquets à jour, rapporter et fixer les bugs, documenter le wiki, à favoriser l’entraide ou juste échanger différents avis sur le forum, la liste de diffusion, le canal IRC ou encore partager son savoir ainsi que développer ses propres paquets. La distribution a été adoptée par un grand nombre de personnes à travers le globe (communauté internationale), c’est pourquoi il existe une documentation riche dans de multiples langues.

Résumé

Pour résumer: Arch Linux est une distribution simple et polyvalente conçue pour répondre aux besoins de l'utilisateur Linux® compétent. Elle est à la fois puissante et facile à gérer, la rendant idéale pour les serveurs et les postes de travail. Menez-la dans la direction que vous aimez: si vous partagez cette vision de ce que devrait être une distribution GNU/Linux, alors vous êtes bienvenus et encouragés à l'utiliser librement, à vous impliquer et contribuer à la communauté. Bienvenue dans l'Arche!


ABS

Cet article fournit un aperçu d'Arch Build System (ABS) avec une procédure pas à pas pour les débutants. Il n'a pas pour objectif d'être un guide de référence complet.

Qu'est-ce qu'Arch Build System ?

Arch Build System est comme un système de ports (ports-like) qui permet de compiler et d’empaqueter des logiciels à partir de leur code source. Alors que pacman est l'outil d'Arch spécialisé dans la gestion des paquets binaires (y compris les paquets construits avec 'ABS'), 'ABS' est un ensemble d'outils qui permet de compiler des sources en paquets installables .pkg.tar.xz.

Qu'est-ce qu'un système dit ports-like

Ports est un système utilisé dans les systèmes *BSD qui automatise le processus de constructions des logiciels à partir du code source. Le système utilise un port pour télécharger, extraire, patcher, compiler et installer un logiciel donné.

ABS est un concept similaire

ABS est une arborescence qui peut être récupérée à l'aide de SVN. Cette arborescence représente les paquets officiels d'Arch, mais elle ne les contient pas. Les sous-répertoires de l'arborescence ne contiennent ni le paquet logiciel ni les sources, mais simplement un fichier PKGBUILD et quelques fois d'autres fichiers. En exécutant la commande makepkg à l'intérieur d'un répertoire contenant un PKGBUILD, le logiciel sera compilé puis empaqueté, et pacman pourra être utilisé pour installer le paquet créé.

Aperçu d'ABS

ABS est devenu un terme général qui regroupe un ensemble de composants. Ce n'est plus un outil en lui-même.

L'arbre SVN 
L'arborescence qui contient toutes les recettes qui permettent de créer les paquets officiels. Disponible sur ce dépôt svn et ce dépôt git.
PKGBUILD 
La recette du paquet, qui contient un lien vers le code source du logiciel, ainsi qu'un ensemble d’instructions qui permettent de créer le paquet.
makepkg 
L'outil en ligne de commande qui lit le PKGBUILD, télécharge les sources puis les compile pour créer un paquet .pkg.tar.xz.
pacman 
Le gestionnaire de paquets, qui satisfait les dépendances nécessaires à la création du paquet. Il permet aussi d'installer ou de désinstaller les paquets créés.
Attention : Les PKGBUILDs officiels partent du principe que les paquets sont compilés dans un environnement "propre". Construire des paquets dans un environnement "sale" peut faire échouer la procédure ou causer un comportement indésirable lors de l'exécution du logiciel.

L'arbre SVN

Les dépôts core, extra, et testing sont dans le dépôt SVN nommé packages. Les dépôts community et multilib sont dans le dépôt SVN nommé community.

Tous les paquets ont leur propre sous-répertoire. À l'intérieur se trouve les répertoires suivants :

  • repos : contient les fichiers utilisés dans les paquets officiels.
  • trunk : contient les fichiers utilisés par les développeurs avant qu'ils ne soient copiés dans repos.

Par exemple, l'arbre du paquet acl ressemble à ceci :

acl
acl/repos
acl/repos/core-x86_64
acl/repos/core-x86_64/PKGBUILD
acl/trunk
acl/trunk/PKGBUILD

Pourquoi voudrais-je utiliser ABS ?

ABS peut être utilisé pour :

  • Compiler ou recompiler un paquet (une mise à jour de bibliothèque par exemple)
  • Personnaliser un paquet (par exemple en modifiant les options de compilation)
  • Recompiler le système en entier pour gagner des millisecondes à l'exécution.

ABS n'est pas nécessaire pour utiliser Arch Linux, mais est utile pour automatiser certaines tâches de compilation.

Comment utiliser ABS ?

Pour récupérer le PKGBUILD d'un paquet officiel et ses fichiers associés, vous pouvez utiliser svn ou git.

En utilisant Git

Tout d'abord, vous devez installer le paquet asp.


Si vous désirez simplement récupérer le répertoire sans vous soucier du dépôt Git, vous pouvez utiliser la commande suivante :

asp export nomdupaquet

Cela va créer un répertoire nomdupaquet avec les fichiers sources à l'instant T, mais il ne sera pas possible d'utiliser la commande git dans ce répertoire.


Pour récupérer le dépôt SVN vers Git d'un paquet, utilisez :

asp checkout nomdupaquet

Cela va cloner le dépôt Git du paquet nomdupaquet à l'intérieur d'un répertoire éponyme.


Pour mettre à jour le dépôt, utilisez la série de commandes suivantes à l'intérieur du répertoire nomdupaquet :

asp update
git pull


De plus, il est possible d'utiliser n'importe quelle commande git. Par exemple, pour récupérer une ancienne version du paquet :

git log # Pour voir l'historique des changements et l'ID du commit
git checkout idducommit # Pour restaurer les fichiers tels qu'ils l'étaient à l'ID de commit donné

Construire le paquet

Pour configurer makepkg, lisez makepkg#Configuration.

Pour utiliser makepkg, lisez makepkg#Utilisation.

Trucs et astuces

'Arch-WIKI-Settings.php'

__Options{ wfLoadExtension( 'Cite' );

          wfLoadExtension( 'Gadgets' );
          wfLoadExtension( 'ImageMap' );
          wfLoadExtension( 'InputBox' );
          wfLoadExtension( 'Nuke' );
          wfLoadExtension( 'ParserFunctions' );
          wfLoadExtension( 'Poem' );
          wfLoadExtension( 'SyntaxHighlight_GeSHi' );
          wfLoadExtension( 'WikiEditor' );
         };

Préserver les paquets modifiés

Lors d'une mise à jour du système, Pacman va remplacer les paquets modifiés par les paquets officiels si une mise à jour est disponible. Si vous désirez conserver vos paquets modifiés, suivez les instructions suivantes :

Insérez le tableau groups dans le PKGBUILD, et par exemple ajoutez le paquet dans un groupe nommé abs.

PKGBUILD
groups=('abs')

Maintenant, ajoutez ce groupe dans la section IgnoreGroup du fichier /etc/pacman.conf :

/etc/pacman.conf
IgnoreGroup = abs

Si une nouvelle version officielle du paquet est disponible, un message d'avertissement apparaîtra lors de la mise à jour du système, et les paquets modifiés devront être recompilés pour éviter une mise à jour partielle.