Important :

Le présent wiki a été migré vers wiki.archlinux.org.

Ce Wiki a été archivé. Toute contribution doit donc désormais se faire là-bas. Cette page de Wiki possède donc potentiellement des informations qui ne sont plus à jour !

Accueil wiki FR sur .org

Archinstall : Différence entre versions

De ArchwikiFR
(Rédige la partie Profils, Ajoute une source)
m (Orthographe, conventions de mise-en-page, tournure de phrase plus francophone)
 
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
# [[Installation#Installation_d.27un_bootloader|Installation d'un bootloader]] (uniquement {{pkg|systemd-boot}}).
 
# [[Installation#Installation_d.27un_bootloader|Installation d'un bootloader]] (uniquement {{pkg|systemd-boot}}).
  
{{warning|Laisser un mot de passe vide pour l'utilisateur root désactive celui-ci. [[sudo]] est alors utilisé pour obtenir des privilèges. Cependant aucun compte utilisateur n'est créé par archinstall et désactiver la connexion au compte root empêche toute utilisation du système, aucun utilisateur étant alors accessible.}}
+
{{warning|Laisser un mot de passe vide pour l'utilisateur root désactive celui-ci. [[sudo]] est alors utilisé pour obtenir des privilèges. Cependant aucun compte utilisateur n'est créé par archinstall et désactiver la connexion au compte root empêche toute utilisation du système, aucun utilisateur n'étant alors accessible.}}
  
{{note|L'installateur peut configurer des interfaces filaires en utilisant [[systemd-networkd]] et il peut aussi copier les configurations faites dans le système live. Ainsi, si une interface sans-fil est configuré via iwctl la configuration est copié dans le système installé. Les configurations des interfaces filaires sont aussi copiées.}}
+
{{note|L'installateur peut configurer des interfaces filaires en utilisant [[systemd-networkd]] et il peut aussi copier les configurations faites dans le système live. Ainsi, si une interface sans-fil est configurée via iwctl la configuration est copiée dans le système installé. Les configurations des interfaces filaires sont aussi copiées.}}
  
 
Des paquets supplémentaires peuvent être installés en écrivant leur nom quand cela est demandé: {{ic|Write additional packages to install}}.
 
Des paquets supplémentaires peuvent être installés en écrivant leur nom quand cela est demandé: {{ic|Write additional packages to install}}.
  
Une fois l'installation terminée, un texte en vert affichant qu'il est possible de redémarrer apparait. Cela se fait avec:
+
Une fois l'installation terminée, un texte en vert apparaît, indiquant qu'il est possible de redémarrer. Cela se fait avec:
  
 
  # reboot
 
  # reboot
  
 
=== Profils ===
 
=== Profils ===
 +
 
archinstall inclut des profils, ce sont des groupes de paquets pré-configurés qui peuvent être installés en plus du système de base.
 
archinstall inclut des profils, ce sont des groupes de paquets pré-configurés qui peuvent être installés en plus du système de base.
  
Ligne 42 : Ligne 43 :
  
 
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==
 +
 
* [https://python-archinstall.readthedocs.io/en/latest/installing/guided.html python-archinstall: guided (en)]
 
* [https://python-archinstall.readthedocs.io/en/latest/installing/guided.html python-archinstall: guided (en)]

Version actuelle datée du 10 avril 2021 à 10:12


archinstall est une bibliothèque logicielle qui vise à simplifier l'installation d'Arch Linux. Elles est empaquetée avec plusieurs installateurs pré-configurés tel que l'installateur guidé.

Cette page ne documente pas l'utilisation de archinstall en tant que bibliothèque Python; voir ici pour cela.

Attention : archinstall est expérimental et propose des réglages par défaut différents de ceux d'une installation classique.
Note : archinstall supporte uniquement les systèmes UEFI.

Utiliser l'installateur

Tout d'abord il faut démarrer l'environnement live avec la procédure décrite dans installation. Le paquet archinstall étant inclut dans cette image il peut directement être lancé comme suit:

# archinstall

L'installateur guidé va suivre les étapes suivantes:

  1. Configuration des locales;
  2. Sélection du miroir;
  3. Partitionnement des disques;
  4. Formatage des partitions;
  5. Mise en place du chiffrement des disques (optionnel);
  6. Définition du nom de l'ordinateur (hostname);
  7. Définition du mot de passe de l'utilisateur root;
  8. Installation d'un bootloader (uniquement systemd-boot).
Attention : Laisser un mot de passe vide pour l'utilisateur root désactive celui-ci. sudo est alors utilisé pour obtenir des privilèges. Cependant aucun compte utilisateur n'est créé par archinstall et désactiver la connexion au compte root empêche toute utilisation du système, aucun utilisateur n'étant alors accessible.
Note : L'installateur peut configurer des interfaces filaires en utilisant systemd-networkd et il peut aussi copier les configurations faites dans le système live. Ainsi, si une interface sans-fil est configurée via iwctl la configuration est copiée dans le système installé. Les configurations des interfaces filaires sont aussi copiées.

Des paquets supplémentaires peuvent être installés en écrivant leur nom quand cela est demandé: Write additional packages to install.

Une fois l'installation terminée, un texte en vert apparaît, indiquant qu'il est possible de redémarrer. Cela se fait avec:

# reboot

Profils

archinstall inclut des profils, ce sont des groupes de paquets pré-configurés qui peuvent être installés en plus du système de base.

Attention : Les profils sont fournis par le développeurs et ne sont donc pas maintenus par les empaqueteurs. Il faut donc vérifier les détails de chaque profil avant de les utiliser.

Voir aussi