GNOME

De ArchwikiFR
Révision datée du 26 août 2011 à 18:21 par Reventlov (discussion | contributions) (Changement d'organisation dans la page)


Le projet GNOME fournit deux choses : L'environnement de bureau GNOME, un bureau intuitif et attractif pour les utilisateurs finaux et la plateforme de développement GNOME, un vaste cadre pour construire des applications s’intégrant dans tout le bureau.


Installation

Installer le groupe gnome:

pacman -Syu gnome

Eventuellement, pour des applications supplémentaires, vous pouvez installer tout ou partie du groupe gnome-extra:

pacman -S gnome-extra

Services et modules

DBus est nécessaire à Gnome, il permet aux applications de communiquer entre elles. Rajoutez le aux services dans /etc/rc.conf:

DAEMONS=([...] dbus [...])

Et éventuellement, démarrez le:

/etc/rc.d/dbus start

GVfs autorise le montage de système de fichiers virtuel (système de fichiers par FTP ou SMB) pour qu'il puisse être utilisés par d'autres applications, incluant le gestionnaire de fichiers Nautilus. Cela se fait avec l’utilisation de FUSE, un système de fichier dans l'espace utilisateur, mais il faut pour cela charger le module fuse:

modprobe fuse

Rajoutez le aux modules dans /etc/rc.conf:

MODULES=([...] fuse [...])

Lancement

La commande à utiliser est gnome-session, à utiliser avec ~/.xinitrc par exemple:

exec ck-launch-session gnome-session

Puis:

startx

GDM (GNOME Display Manager)

Si vous voulez une interface graphique pour vous loguer afin de ne plus passer par la console, vous allez avoir besoin d’installer GDM (contenu dans le groupe gnome-extra) :

pacman -S gdm

Voir la page sur les gestionnaires de connexions pour un démarrage automatique.

Si vous avez l’habitude d’utiliser votre fichier ~/.xinitrc pour passez des arguments au serveur X quand il se lance, comme xmodmap ou xsetroot, vous avez la possibilité d’ajouter les même commandes dans votre fichier ~/.xprofile. Par exemple :

xmodmap -e "pointer = 1 2 3 6 7 4 5"  #set mouse buttons up correctly
xsetroot -solid black                 #sets the background to black

Personnaliser GDM en mode « Graphique ».

Pour personnaliser GDM et lui uniquement, l'astuce consiste à lancer gnome-control-center ainsi que gnome-tweak-tool (non installé par le groupe gnome) au même moment que gdm, avant donc le lancement de gnome à proprement parler.

Pour cela, on exécute en root la commande suivante, qui va copier les fichiers gnome-control-center.desktop et gnome-tweak-tool.desktop dans le répertoire qui liste les programmes qui sont exécutés automatiquement au login.

cp -t /usr/share/gdm/autostart/LoginWindow/ /usr/share/applications/gnome-control-center.desktop /usr/share/applications/gnome-tweak-tool.desktop

Après déconnexion et retour à GDM, gnome-control-center et gnome-tweak-tool sont exécutés, vous laissant faire les modifications qui seront prise en compte uniquement pour le gestionnaire de session.

Une fois vos modifications faites, vous pouvez vous connecter avec un utilisateur, et, en root, exécuter cette commande qui va supprimer les fichiers gnome-control-center.desktop et gnome-tweak-tool.desktop du répertoire d'autostart de gdm.

rm /usr/share/gdm/autostart/LoginWindow/gnome-control-center.desktop /usr/share/gdm/autostart/LoginWindow/gnome-tweak-tool.desktop

La manœuvre est à répéter chaque fois que vous voulez personnaliser GDM.


Configuration

Gnome propose deux interfaces radicalement différente, celle par défaut Gnome Shell (qui comporte quelques particularités) et le mode appelé restreint mais qui en fait, correspond à l'interface de Gnome 2.x avec néanmoins quelques modifications.

La configuration par voie graphique est assez restreinte, il existe deux outils permettant de configurer, gnome-tweak-tool (qu'il faut explicitement installer) et gnome-control-center.

Gnome et ses applications utilisent GSettings pour leur configuration, mais toutes n'ont pas encore migrées, certaines utilisent encore l'ancien système Gconf. Deux outils graphiques permettent de naviguer dans ces systèmes: gconf-editor pour Gconf et dconf-editor pour Gsettings.

Leur équivalent en ligne de commande étant gconftool-2 et gsettings

Mode restreint

Gnome bascule par défaut sur ce mode s'il détecte que votre carte graphique ne gère pas certaines spécificités.

Ce mode peut être forcé par le biais des paramètres ou en lançant:

gsettings set org.gnome.desktop.session session-name gnome-fallback

Basculer en mode composite

Si votre carte permet néanmoins le composite, vous pouvez l'activer comme ceci:

gconftool-2 -s -t boolean /apps/metacity/general/compositing_manager true

Modifier gnome-panel

Appuyez sur Alt + clic droit pour pouvoir configurer le panneau.

Gnome Shell

Arrêter/Redémarrer

Le menu de statut ne possède pas l'entrée Eteindre par défaut, il faut appuyer sur Alt pour l'afficher.

Extensions

Vous pouvez installer des extensions à gnome-shell : gnome-shell-extension*

Redimensionner la barre de titre

Si vous trouvez que le thème par défaut propose des barres de titre trop grandes, vous pouvez modifier leur hauteur. Le thème par défaut est Adwaita, le fichier metacity-1/metacity-theme-3.xml et la valeur définissant la hauteur de la barre: title_vertical_pad

Pour éviter que la modification ne soit écrasée à chaque mise à jour:

mkdir ~/.themes # S'il n'existe pas déjà
cp -a /usr/share/themes/Adwaita ~/.themes

Puis en vous plaçant dans le répertoire du thème:

sed -i "/title_vertical_pad/s/value=\"[0-9]\{1,2\}\"/value=\"0\"/g" metacity-1/metacity-theme-3.xml

et faire varier la valeur de 0 à 14. Plus la valeur est petite plus la barre sera fine.

Pour que la modification soit effective, appuyer sur Alt + F2, écrire restart dans la fenêtre de dialogue puis Enter.