Nano : Différence entre versions

De ArchwikiFR
(Ajout section dépannage + wrapping)
m (Copier / coller : limite du cutbuffer)
Ligne 58 : Ligne 58 :
 
Lorsque plus de précision est requis, il est possible de marquer du texte en utilisant au début de la zone de texte à sélectionner {{keypress|ctrl}} + {{keypress|6}} puis en déplaçant le curseur jusqu'à la fin. Le texte ainsi sélectionné est alors surligné. Il est ensuite possible de le couper avec {{keypress|ctrl}} + {{keypress|k}} ou de le copier dans le tampon « couper » via {{keypress|Méta}} + {{keypress|6}}.
 
Lorsque plus de précision est requis, il est possible de marquer du texte en utilisant au début de la zone de texte à sélectionner {{keypress|ctrl}} + {{keypress|6}} puis en déplaçant le curseur jusqu'à la fin. Le texte ainsi sélectionné est alors surligné. Il est ensuite possible de le couper avec {{keypress|ctrl}} + {{keypress|k}} ou de le copier dans le tampon « couper » via {{keypress|Méta}} + {{keypress|6}}.
  
 
+
{{Note|Le texte placé dans le tampon « couper » ne peut être copié que dans la session [[nano]] en cours et ne peut être utilisé par d'autres programmmes.}}
  
 
== Dépannage ==  
 
== Dépannage ==  
  
 
Certains [[:Category: Gestionnaire_de_fenêtres|gestionnaires de fenêtres]] utilisent des raccourcis identiques à [[nano]] créant des conflits ne permettant plus d'utiliser lesdits raccourcis. La touche {{keypress|Méta}} est souvent à l'origine de ce problème, {{keypress|alt}} étant utilisée par les deux programmes. Pour contourner ce problème, il suffit de modifier la touche {{keypress|Méta}} du gestionnaire en {{keypress|Super}} par exemple.
 
Certains [[:Category: Gestionnaire_de_fenêtres|gestionnaires de fenêtres]] utilisent des raccourcis identiques à [[nano]] créant des conflits ne permettant plus d'utiliser lesdits raccourcis. La touche {{keypress|Méta}} est souvent à l'origine de ce problème, {{keypress|alt}} étant utilisée par les deux programmes. Pour contourner ce problème, il suffit de modifier la touche {{keypress|Méta}} du gestionnaire en {{keypress|Super}} par exemple.

Version du 13 novembre 2018 à 20:44

nano est un éditeur de texte qui se présente de lui-même (en) comme un clone de Pico (en). nano se veut léger, libre et simple d'accès et, plus que de simplement copier Pico, l'améliorer.


Installation

nano est inclus dans le groupe base et est donc probablement déjà présent sur votre système. Si tel n'est pas le cas, il est possible de l'installer via pacman :

pacman -S nano


Configuration

Un fichier de configuration est créé à l'installation du programme : /etc/nanorc. Il contient un ensemble de paramètres commentés et qu'il suffit de décommenter pour bénéficier de la fonction. Il est conseillé d'effectuer une copie du fichier /etc/nanorc vers ~/.config/nano/nanorc et de modifier cette copie.

nano lira deux fichiers de configuration. Tout d'abord le nanorc du système, s'il existe, et ensuite le nanorc de l'utilisateur, s'il existe ; soit ~/.nanorc ou $XDG_CONFIG_HOMO/nano/nanorc ou ~/.config/nano/nanorc, suivant celui qu'il détecte en premier.

Astuce : La liste complète des commandes de configuration disponibles est accessible ici (en).
Note : Les arguments passés en ligne de commande prennent le pas sur ceux des fichiers de configuration.


Remplacer vi par nano

Il est possible de remplacer vi par nano comme éditeur de texte par défaut pour des commandes telles que visudo en définissant les variables d'environnement VISUAL et EDITOR. Par exemple, dans .bashrc :

export VISUAL=nano
export EDITOR=nano


Suspension

Par défaut, la suspension n'est pas activée. Pour l'utiliser, décommentez set-suspend dans votre fichier de configuration. Il est ensuite possible d'envoyer nano en tâche de fond avec ctrl + z. Pour le ramener au premier plan, tapez simplement fg.


Wrapping

Par défaut, nano wraps le texte, c'est-à-dire qu'il insère des caractères de fin de ligne afin de s'ajuster à la largeur de la fenêtre. Pour éviter ce comportement, décommentez set-nowrap dans votre fichier de configuration ou lancez nano avec l'option -w.


Utilisation

nano peut être invoqué seul mais est généralement utilisé avec un fichier en paramètre. D'autres peuvent être ajoutés selon le modèle suivant :

nano [options] [[+ligne[,colonne]] nom_de_fichier]


Raccourcis

nano propose un ensemble de raccourcis usant de combinaisons avec ctrl et Méta rappelant fortement celles utilisées par emacs. Des combinaisons alternatives de touches sont disponibles pour la moitié d'entre elles. Certains raccourcis sont affichés en bas de fenêtre et la liste compleète de ces raccourcis est disponible directement à l'intérieur même de nano en usant d'une bascule via ctrl + g.


Copier / coller

ctrl + k supprime la ligne à partir de la position du curseur et place le contenu ainsi supprimé dans un le tampon « couper ». D'autres ctrl + k placeront les lignes suivantes également dans le tampon « couper ». Tout mouvenent du curseur ou exécution d'une autre commande aura pour conséquence d'écraser le tampon « couper ». ctrl + u copie le contenu du tampon « couper » à la position actuelle du curseur.

Lorsque plus de précision est requis, il est possible de marquer du texte en utilisant au début de la zone de texte à sélectionner ctrl + 6 puis en déplaçant le curseur jusqu'à la fin. Le texte ainsi sélectionné est alors surligné. Il est ensuite possible de le couper avec ctrl + k ou de le copier dans le tampon « couper » via Méta + 6.

Note : Le texte placé dans le tampon « couper » ne peut être copié que dans la session nano en cours et ne peut être utilisé par d'autres programmmes.

Dépannage

Certains gestionnaires de fenêtres utilisent des raccourcis identiques à nano créant des conflits ne permettant plus d'utiliser lesdits raccourcis. La touche Méta est souvent à l'origine de ce problème, alt étant utilisée par les deux programmes. Pour contourner ce problème, il suffit de modifier la touche Méta du gestionnaire en Super par exemple.