Samba : Différence entre versions

De ArchwikiFR
Ligne 85 : Ligne 85 :
  
 
===Accéder à un partage Samba depuis Gnome ou KDE===
 
===Accéder à un partage Samba depuis Gnome ou KDE===
 +
Depuis Nautilus/Dolphin/Konqueror, appuyez sur {{keypress|Ctrl}}+{{keypress|L}} puis tapez dans le champ qui apparait :
 +
  smb://servername/share
 +
''servername'' étant l'addresse du serveur et ''share'' le nom du partage.
 +
PS: Sous Gnome, je sais qu'il est possible de cliquer simplement sur 'Réseau' puis sur 'Réseau Windows'.

Version du 4 avril 2010 à 19:31

Modèle:I18n Modèle:Translateme Modèle:Stub

 Les commandes si dessous marquées d'un # sont à effectuer en root.

Samba est une réimplémentation du protocole SMB/CIFS, il facilite le partage entre les systèmes Linux et Windows. Samba se configure très facilement et s'utilise de manière simple.

Installation

Vous pouvez installer seulement le client pour vous connecter aux serveurs, mais vous ne pourrez pas en creer un :

 # pacman -S smbclient

Si vous souhaitez creer un serveur, le paquet smbclient ne suffit plus, fil faut installer samba :

 # pacman -S samba

Un daemon, FAM est installé avec le serveur Samba. Ceci permet à Samba de voir les changements dans les fichiers sans que vous devriez le redémarrer. Pour lancer FAM au démarrage, il faut ajouter fam dans la ligne des daemons du fichier /etc/rc.conf. Toutefois, sous Archlinux, il est recommander de ne pas mettre fam dans les daemons et d'installer Gamin, comme ceci :

 pacman -S gamin

Celui-ci a l'avantage de ne requiert aucune configuration de votre part, vous avez juste à redémarrer votre ordinateur.

Configuration

smb.conf

Le fichier /etc/samba/smb.conf doit être crée pour lancer le serveur Samba. Une fois crée, les administrateurs peuvent préférer une interface web pour configurer le serveur.

 # cp /etc/samba/smb.conf.default /etc/samba/smb.conf

Ensuite, vous pourrez ouvrir le fichier /etc/samba/smb.conf avec votre éditeur favori ou regarder quelques lignes plus loin pour utiliser SWAT.

Lancement automatique des daemons

Si vous utilisez FAM, il faut le lancer pour utiliser Samba. Voici les commandes :

 # /etc/rc.d/fam start
 # /etc/rc.d/samba start

Et ajoutez fam et samba à la ligne des daemons dans le fichier /etc/rc.conf. Toutefois, si vous utilisez Gamin, inutile de lancer FAM.

SWAT: L'outil d'administration par web de Samba

SWAT fait partie de la suite Samba. Pour lancer SWAT, il faut utiliser le démon eXtended InterNET Daemon, xinetd. Les opinions sont nombreuses et variées quand à l'utilité de SWAT. Peu importe l'avis des autres, utilisez le si vous en avez envie. Personnellement, je l'utilise en permanence.

Reprenons : SWAT est un outil d'administration qui offre une interface sur le web, chose parfaite pour administrer un serveur à distance. La manière dont il est fait permet de configurer quasiment les moindres recoints de Samba.

Attention : Je vous recommande fortement de sauvegarder votre fichier /etc/samba/smb.conf car SWAT optimise le fichier au maximum (il enlève les commentaires et toutes les options par défault sont inscrites).

Pour utiliser SWAT, il faut d'abord installer xinetd :

 # pacman -S xinetd

Editez le fichier /etc/xinetd.d/swat avec votre éditeur de texte favori. Pour activer SWAT, changer la ligne disable = yes en disable = no :

service swat
{
        port                    = 901
        socket_type             = stream
        wait                    = no
        user                    = root
        server                  = /usr/sbin/swat
        log_on_success  += HOST DURATION
        log_on_failure  += HOST
        disable                 = no
}

Si xinetd a été compilé avec le flag tcpwrapper activé, vous devez ajouter la ligne suivante dans votre fichier /etc/hosts.allow :

 swat:ALL

Cette ligne laissera n'importe qui de votre réseau local se connecter sur SWAT. Mais vous pouvez très bien indiquer une adresse IP de cette façon

 swat:192.168.1.25

Bien sûr, ce n'est qu'un exemple.

Ensuite, vous pouvez lancer xinetd :

 # /etc/rc.d/xinetd start

PS: Je vous recommande fortement d'ajouter xinetd dans la ligne DAEMONS du fichier /etc/rc.conf.

L'interface web est accessible à l'adresse :

 http://localhost:901/

Ajouter des utilisateurs

Pour vous connecter à un partage Samba, vous devez ajouter un utilisateur (il est possible d'utiliser un compte invité, mais celui-ci ne permet pas d'écrire sur les disques).

 # smbpasswd -a <user>

L'utilisateur doit déjà posséder un compte sur le serveur (vous pouvez en créer un avec adduser <user>). Si l'utilisateur n'existe pas, vous recevrez ceci :

 Failed to modify password entry for user "<user>"

Accéder aux partages Samba

KDE et Gnome offre la possibilité de parcourir les partages Samba. Vous n'avez donc besoin de rien si vous utilisez déjà ces bureaux. Toutefois, si vous prévoyez de lire un partage Samba en ligne de commande (sur un serveur par exemple), il faudra installer quelques paquets.

Accéder à un partage Samba depuis Gnome ou KDE

Depuis Nautilus/Dolphin/Konqueror, appuyez sur Ctrl+L puis tapez dans le champ qui apparait :

 smb://servername/share

servername étant l'addresse du serveur et share le nom du partage. PS: Sous Gnome, je sais qu'il est possible de cliquer simplement sur 'Réseau' puis sur 'Réseau Windows'.